Mettre un frein à l’autocritique

Lorsque nous ne nous montrons pas à la hauteur de nos idéaux et de nos valeurs, lorsque nous faisons des erreurs, il nous arrive de nous juger – parfois durement. Chez certaines personnes, l’autocritique est une habitude de vie : ils ne peuvent s’empêcher de se juger et de se dévaloriser. Un tel mode de fonctionnement est source de souffrance, et peut s’avérer terriblement difficile à remettre en cause dans certains cas (par exemple lorsque des schémas d’idéaux exigeants remontant à l’enfance sont au cœur du fonctionnement de l’individu). Nous allons voir comment de tels mécanismes peuvent être enrayés.

Lire la suite

Schémas cognitifs d’inadaptation et troubles du comportement alimentaire

Les troubles du comportement alimentaires (telles que la boulimie ou l’anorexie) ont un impact significatif dans la vie quotidienne de ceux qui en souffrent, et sont associés à des risques de santé préoccupants. Pour soigner ces troubles, l’approche comportementale et cognitive semble la plus appropriée. En effet, les thérapies comportementales et cognitives sont les mieux évaluées scientifiquement pour la prise en charge de ces troubles. En outre, elles sont actuellement considérées comme le traitement de référence pour la boulimie.

Lire la suite

Analyse socratique : comment ça marche ?

Vous avez certainement entendu parler de Socrate, ce personnage facétieux que Platon met en scène dans ses dialogues. Prenons un exemple de discours de Socrate, issu du Ménon :

Ménon : « As-tu le moyen de me dire, Socrate, si l’enseignement est requis pour l’excellence […] ? » Socrate : « […] je me fais un reproche de ne rien savoir sur l’excellence – mais rien du tout. »

Lire la suite

Signaux de rétroactions et biofeedback

Commençons par une petite histoire, qui est arrivée récemment à l’un de mes proches. Lucas apprend le chant lyrique au conservatoire. Malgré ses efforts, il rencontre des difficultés pour apprendre à relacher son souffle, met trop de pression ce qui provoque une voix tubée : ce n’est pas très beau, et cette contrainte réduit la tessiture de sa voix. Un automne, Lucas déménage son appartement et se fait un tour de rein en portant un carton. Cet accident bête l’oblige alors à porter une ceinture lombostat pendant plusieurs semaines. C’est alors que Lucas progresse de façon inattendue en cours de chant : lorsqu’il chante, il se met à sentir de façon amplifiée les mouvements de ses muscles abdominaux et de ses côtes flottantes, parce qu’ils sont pressés contre sa ceinture lombostat. Ce signal de rétroaction, qui aurait pu le gêner, va en fait l’aider à acquérir une meilleure connaissance de son corps. Lire la suite